Retour

Voltalia en route vers l’Entreprise à Mission.

Découvrez la nouvelle ambition de Voltalia...

Voltalia a pour ambition de devenir le premier producteur d’énergies renouvelables à adopter le statut d’Entreprise à Mission (loi française PACTE) et présentera cette résolution lors de sa prochaine Assemblée générale des actionnaires qui se tiendra le 19 mai prochain.

« L’inscription d’objectifs RSE dans les statuts de Voltalia permettra de mieux encore accomplir sa raison d’être : améliorer l’environnement mondial en favorisant le développement local. Depuis la création de Voltalia, ses équipes sont déterminées à améliorer un monde menacé par le réchauffement climatique et attentives à ce que la transition énergétique bénéficie au développement des pays où Voltalia est présent. Notre nouveau statut d’Entreprise à Mission, si nos actionnaires en décident ainsi, mettra en conformité les statuts de l’entreprise avec l’action quotidienne et la culture des « Voltaliens » ».

Sébastien Clerc, Directeur Général de Voltalia.

Voltalia a défini dès 2014 sa raison d’être, inscrite en mai 2020 dans ses statuts : améliorer l’environnement mondial en favorisant le développement local. 

L’entreprise souhaite aujourd’hui mettre en cohérence son activité avec ses statuts et y inscrire trois objectifs environnementaux et sociaux en lien avec sa raison d’être :

  1. Agir pour la production d’une énergie renouvelable accessible au plus grand nombre : participer activement à la lutte contre le changement climatique et renforcer l’accès à un electricité verte compétitive et de qualité ;
  2. Contribuer avec les habitants au développement durable des territoires : construire des relations de long terme avec les parties prenantes ;
  3. Œuvrer pour la préservation des ressources de la planète : amplifier l’impact positif sur l’environnement, tout au long de la chaîne de valeur.

Fruit d’un processus de dialogue avec les équipes de Voltalia et les parties prenantes externes, ces objectifs sont au cœur du modèle de croissance durable propre à Voltalia depuis sa création. 

L’adoption du statut de « Société à mission » apporte la garantie que Voltalia poursuivra son action en faveur de l’environnement et du développement local, avec la volonté d’une amélioration continue de ses pratiques.

 

Retour

DECATHLON s’engage pour la biodiversité

Decathlon a lancé son projet Biodiversité pour agir face à un danger aussi imminent que visible

« Les enjeux de dégradation de la biodiversité menacent l’ensemble du vivant auquel nous appartenons. La prise de conscience et la compréhension sont des étapes nécessaires pour agir face à un danger aussi imminent que visible »

Isabelle Guyader, responsable du développement durable chez Decathlon

 

En 2020, Decathlon a rejoint l’initiative du gouvernement français « Entreprises Engagées pour la Nature », qui réunit 38 entreprises dans un programme d’amélioration continue en faveur de la préservation de la biodiversité. L’entreprise a également adhéré au réseau ORÉE, référent sur ce sujet, pour accompagner la montée en compétence des équipes dans ce domaine.

« La signature des dix principes d’Entreprises Engagées pour la Nature et l’adhésion à Orée sont des premiers pas pour Decathlon.

Cela accompagne notre prise de conscience de l’érosion de la biodiversité et des services écosystémiques offerts par celle-ci.

Ces services nous aident chaque jour à répondre à notre sens : « Rendre durablement le plaisir et les bienfaits de la pratique des sports accessibles au plus grand nombre ». C’est pour nous, le début d’une politique sur le long terme, transformer Decathlon pour rendre la pratique sportive compatible avec une dynamique résiliente de la biodiversité. »

Antoine Lablée, chef de projet Biodiversité

Zoom sur la protection de la biodiversité au niveau de l’occupation au sol

Les équipes immobilières agissent sur les enjeux de la biodiversité comme la conservation des habitats naturels, l’attention au cycle de l’eau, la préservation de la vie nocturne (en veillant à la pollution lumineuse), et bien sûr la qualité de l’air.

Les magasins de St Malo et Lorient, ont été précurseurs : dès la conception des sites, une réflexion a été mise en place, permettant, à titre d’exemple :

  • une meilleure gestion des eaux pluviales,
  • la réduction de l’imperméabilisation du terrain,
  • l’implantation de ruches afin d’améliorer la pollinisation de l’environnement local,
  • la plantation d’essences variées d’arbres et arbustes,
  • la création de zone d’habitat humide
  • ou encore un parcours pédagogique permettant de partager ces enjeux avec les visiteurs.

 

Ces deux sites sont aujourd’hui labellisés Signature Biodiversité

Retour

Pimkie rejoint le mouvement!

“ Etre une marque de mode responsable, c’est être soucieuse de l’environnement et des humains. De part notre secteur d’activité, nous avons un impact social et environnemental qui nous amène à prendre nos responsabilités afin de répondre aux attentes de l’ensemble de nos parties prenantes sur le sujet de la RSE. Certes, nous ne sommes pas parfaits, mais nous agissons en prenant des engagements et en les tenant. ‘

Au sein de l’écosystème Fashion Cube (groupement d’intérêt économique de plusieurs enseignes de mode AFM), nous avons pris deux engagements ACTS AND FACTS : Le premier est de mesurer nos impacts environnementaux via un EP&L ( nouvelle façon de développer notre activité en prenant en compte les ressources naturelles ). Le deuxième est de mettre fin à l’utilisation de plastiques à usage unique dans l’ensemble de notre activité. »

Yann HINSINGER, Directeur Général Pimkie

Les collaborateurs de Pimkie peuvent déjà être fiers de toutes les petites et grandes actions mises en place au sujet de la RSE…cliquez ici pour en savoir plus !

 

Premier engagement… réalisé !

“ Ce que nous avons dit, nous l’avons fait ! En juin, Pimkie a obtenu son premier EP&L. Il est basé sur une méthodologie qui permet de mesurer et de monétiser nos impacts environnementaux. Il tient compte de l’ensemble de notre chaîne d’influence avec une approche multi-critères (gaz à effet de serre, impact sur l’eau et sur l’air, utilisation des sols et production de déchets).  ”

Christian Kinnen, Leader RSE Pimkie

A RETENIR !

Notre impact est évalué à 74 m€. 72% de notre impact provient des matières premières utilisées ainsi qu’aux procédés de teinture. Nos impacts concernent principalement les Gaz à effet de serre et l’eau.

 

Une stratégie RSE construite collectivement autour de 3 axes stratégiques

1

Agir en Transparence

Vis à vis de nos parties prenantes (clientes, collaborateurs, partenaires…).

2

Matières recyclées

Favoriser au maximum le coton et le polyester recyclés.

3

Usines responsables

Choisir des usines alimentées en énergies renouvelables et qui recyclent leur eau.

 

Vers la fin des plastiques à usage unique !

“ Bonne nouvelle ! D’ ici la fin de l’année, on dira bye bye aux sacs plastiques et ils disparaîtront progressivement de nos magasins. Dans un premier temps, nous allons proposer des sacs en papier 100% recyclés et fabriqués en France. Nos sacs resteront payants afin d’associer nos clientes à notre démarche RSE. Ensuite, début 2020, nous aurons une offre en magasin de totebags « eco friendly » fabriqués en France à partir de fibres recyclées. Nos autres projets concernent les colis web (horizon 1er semestre 2020) et les emballages plastiques utilisés pour protéger les articles lors du transport. ”

Anne-Charlotte POULLAIN, Leader Achats indirects Pimkie

 

Pimkie est fière d’être l’une des 32 entreprises leaders de la mode signataires du Fashion Pact, qui a été présenté aux chefs d’Etat lors du G7 de Biarritz. C’est aussi le cas des autres marques de Fashion Cube: Jules, Brice, Bizbee, Orsay, Rouge Gorge et Grain de Malice. Le Fashion Pact fixe des objectifs concrets qui visent à limiter les impacts dans trois domaines prioritaires que sont le climat, la biodiversité et les océans.

Retour

Auchan Retail s’engage pour le climat !

« En décembre 2015, à l’occasion de la COP21, Auchan Retail a rejoint le Manifeste pour le climat.

L’objectif fixé était la réduction de 20 % de l’intensité énergétique de ses magasins sur une période de 5 ans, par rapport à  la consommation de 2014.

Une volonté réaffirmée fin 2017 à l’occasion du « One Planet Summit ». Nous pouvons être fiers car l’objectif de – 20 % escompté a bel et bien été atteint au 30 juin 2019 !

Cette réussite est due au travail des équipes dans tous les pays en magasin ainsi que dans les services supports mais aussi aux 215 millions d’euros investis au cours de la période. J’adresse toutes mes félicitations aux collaborateurs pour avoir relevé avec brio ce challenge ambitieux, qui nous a permis d’être au rendez vous sur nos engagements pris ! »

Edgar BONTE, PDG Auchan Retail

Leurs engagements Acts and Facts

5 actions concrètes et mesurables

1

Tester une méthodologie de comptabilité en triple capital (financier, naturel, humain)  avec le magasin Auchan Le Pontet.

2

Programme efficience énergétique

3

Réduire les gazs à effet de serre liés aux fluides réfrigérants émis par les hypermarchés

4

Recours aux énergies renouvelables.

5

Réduire les emballages.

 

Le Programme Efficience Energie : kezako ?

“ Il s’agit de promouvoir la diminution de notre consommation d’énergie et des ressources naturelles.

Nous désirons faire du climat une préoccupation partagée avec nos millions de clients! ”

Eric Bogne, Auchan Retail Corporate Energy Manager

 

Pour continuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre, Auchan Retail va poursuivre sa lutte contre le gaspillage sous toutes ses formes ! Un recensement des chantiers à mener est en cours dans l’entreprise pour contribuer à limiter le réchauffement climatique et participer à la bataille pour rester sous la barre des 2°C *.

* L’accord de Paris adopté lors de la COP21 en 2015 est de contenir la hausse de la température planétaire en essayant de la limiter à 2°C.

Les 3 facteurs clés de succès du programme

1

Construire un programme stratégique transversal (multi pays et multi sites) piloté par des indicateurs clés avec des objectifs atteignables mais ambitieux.

2

Etablir une feuille de route claire avec un plan d’actions pour chaque pays et un pilotage mensuel :

  • Faire un diagnostic robuste de toutes les installations.
  • Sélectionner les leviers optimaux à mettre en oeuvre pour chaque site.
  • Ecrire une ambition chiffrée pour chaque Business Unit.
  • Avoir un haut niveau d’exigence et de transparence.
  • Respecter le planning des engagements pris.
  • Se donner les moyens de réussir en arbitrant les investissements en cohérence avec le projet et les priorités de l’entreprise.
  • Définir et piloter les indicateurs clés : RSE, économiques, humains…

3

Mobiliser les collaborateurs de l’entreprise:

Un sponsorship fort du Directeur Général est essentiel pour faire atteindre les objectifs attendus dans les délais impartis tout en assurant la continuité des activités de l’entreprise. Les collaborateurs ont été mobilisés et engagés de 2014 à 2019 pour que l’énergie soit l’affaire de tous !

 

Auchan, c’est 345 000 collaborateurs répartis dans le monde.

Peut-on être « vert » et rentable économiquement ? Entre volontarisme et réalité économique, les avis sont encore largement partagés.

La volonté d’Auchan Retail depuis 2015 a été de chiffrer le Programme Efficience Energie multi-sites, multi-pays et pluriannuels. Ce qui leur a permis de mesurer le ROI (retour sur investissement) tous les trimestres en pilotant les indicateurs environnementaux et financiers. Le montant total investi sur la période de 2015 à mi 2019 est de 215 M€ pour un ROI de 3,2 ans. C’est un investissement qui est rentable pour l’entreprise tout en étant aussi  bénéfique pour la planète.